EMDT partenaire du Baie de Somme Kite Surf Challenge

28/09/2016 | La concertation, Le projet

Accueil » EMDT partenaire du Baie de Somme Kite Surf Challenge

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Depuis quatre ans, Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport (EMDT) est partenaire du Baie de Somme Kite Surf Challenge à Cayeux-sur-Mer, dont la dernière édition s’est clôt en mai dernier. Entretien avec Frédéric Lamotte, Président de l’association de kite surf « Chès Cayteux », organisatrice du BSCK.

Photo prise lors du Baie de Somme Kite Surf Challenge à Cayeux-sur-Mer auquel a participé la société Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport

Copyright BSCK

Pour commencer, pouvez-vous nous présenter votre club ?

Le club « Chès Cayteux » a été créé en 2006 : nous étions six personnes à l’époque et nous sommes maintenant 120 licenciés. Aujourd’hui, notre activité est portée par huit personnes permanentes au bureau et une vingtaine de bénévoles sur les événements. Nous sommes le 4ème club sur 180 au niveau national, et le 7ème club français en termes de résultats. Nous avons de nombreux riders qui concourent au niveau national et international. Théo de Ramecourt par exemple, qui vient du club, court en équipe de France.

Depuis six ans, nous organisons le Baie de Somme Kite Surf Challenge, une compétition de kite surf qui est devenue la compétition régionale de Picardie et depuis quatre ans, Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport (EMDT) nous apporte son soutien. Nous organisons aussi des animations durant toute l’année : des week-ends « découverte » pour que les plus jeunes (7 – 12 ans) découvrent le kite et se familiarisent avec le matériel, des week-ends un peu plus avancés pour les 12-18 ans lors desquels ils pratiquent le kite. Nous organisons aussi des sorties en groupe pour les adultes.

Notre objectif est de continuer le Baie de Somme Kite Surf Challenge et de mener des actions vers le public jeune et le public féminin pour encourager la pratique. Nous avons créé il y a quelques années le centre régional de kite surf : il accueille aujourd’hui une petite vingtaine de jeunes de 12 à 25 ans qui veulent se perfectionner.

Le Baie de Somme Kitesurf Challenge a eu lieu à Cayeux-sur-Mer le weekend des 14 et 15 mai 2016. Comment s’est déroulé ce week-end de compétition ?

Durant cette édition, nous avons eu 54 coureurs inscrits. Nous avons dû refuser du monde puisque nous limitons les places pour des raisons de sécurité. Nous avons notamment eu plus de 10 juniors, ce qui montre l’efficacité du travail mené en amont auprès des jeunes avec le centre. Les coureurs venaient de toute la région, de Picardie, du Nord-Pas-de-Calais, de Normandie, de Paris.

Nous avons eu beaucoup de chance cette année, puisque nous avons eu deux jours de vent non-stop, ce qui nous a permis de courir deux jours et de valider neuf manches. C’est la première année qu’on a pu courir aussi longtemps sur le week-end !  Nous avons aussi eu un grand soleil qui a attiré environ 2 000 personnes sur le chemin des planches de Cayeux. Nous avons accueilli le maire, des députés et des représentants du Conseil départemental.

Comment collaborez-vous avec EMDT depuis quatre ans ? Allez-vous continuer à collaborer ensemble à l’avenir ?

C’est notre quatrième année de collaboration avec EMDT sur le Baie de Somme Kite Surf Challenge. L’équipe locale d’EMDT est généralement présente lors de la compétition et, l’année dernière, un stand avait été tenu lors de l’événement. Nous rencontrons également l’équipe locale régulièrement afin qu’elle nous informe sur les avancées du projet. Nous voulons maintenir cette relation sur la compétition, et souhaitons l’élargir à nos activités et nos animations tout au long de l’année.

Nous nous faisons aussi les relais locaux de l’information sur le projet. Lors du débat public, il y a eu quelques réunions publiques au format assez institutionnel, mais ça n’est pas évident pour tout le monde ici de s’y rendre. Nous, nous permettons d’informer la population sur le projet avec une autre approche : celle d’un événement sportif et informel.

Quelle est votre opinion sur le projet ? Quel est selon vous le ressenti de la population à son égard ?

Ici, au sein du club, nous ne sommes pas contre : c’est loin d’être une mauvaise chose si la présence d’EMDT peut permettre de développer les activités sportives sur la Baie de Somme.

Au niveau de la commune de Cayeux, les opinions sont plutôt variées : il y a beaucoup de questions au niveau de l’impact visuel du parc éolien, et certaines activités potentiellement plus impactées s’inquiètent, mais des gens sont aussi pour parce qu’ils savent que le projet induira des retombées économiques locales. Ce qui est important, c’est qu’EMDT passe par des relais locaux, comme nous, et par les communes pour communiquer avec les habitants et les informer de la vie du projet.

[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width=”1/4″][/vc_column_inner][vc_column_inner width=”1/2″][vc_video el_width=”20″ align=”center” video_thumb_image=”14383″ link=”https://youtu.be/KHmjw9dRLGI”][/vc_column_inner][vc_column_inner width=”1/4″][/vc_column_inner][/vc_row_inner][vc_column_text]

Copyright vidéo : Deux-ci Deux-là

Voir la vidéo sur le site de Cayeux sur Mer

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Pin It on Pinterest

Share This