Editorial Juillet 2017

30/06/2017 | L'édito

Accueil » Editorial Juillet 2017

Crédits : Heos Marine

La saison estivale 2017 marque le retour de l’exposition itinérante d’Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport (EMDT) sur l’environnement du 20 juin à fin septembre 2017. Cette seconde édition de l’exposition, intitulée « Eolien en mer : quand l’énergie rencontre son environnement », a vocation à sensibiliser les habitants du territoire et vacanciers aux enjeux environnementaux liés à l’implantation d’un parc éolien en mer. Accessibles à tous les âges, les panneaux et supports interactifs de l’exposition présentent notamment la démarche Eviter, Réduire, Compenser (dite ERC) évoquée dans la lettre d’information hors-série du mois de mai dernier. 

A cette occasion, nous avons d’ailleurs rencontré Denez L’Hostis, Président d’honneur de la fédération d’associations France Nature Environnement (FNE). Dans une vidéo que vous pouvez retrouver dans cette nouvelle lettre d’information, Denez L’Hostis a répondu à nos questions sur la transition énergétique et l’opportunité du développement de l’énergie éolienne en mer en France.

L’équipe d’EMDT a également souhaité partager avec vous aujourd’hui sa rencontre avec les collégiens de l’établissement Louis Philippe situé à Eu (Seine Maritime). La participation active de leurs professeurs de Technologie, Histoire, Physique-Chimie et SVT a permis aux élèves de 7 classes de 4ème d’aborder les enjeux de la transition énergétique sous un angle multidisciplinaire.

En parallèle, l’arrivée de la Solitaire du Figaro, événement majeur de l’été dont EMDT était à nouveau le partenaire cette année, s’est déroulée à Dieppe du 21 au 25 juin dernier. Benjamin Dutreux, skipper vendéen arrivé 12ème de la course au classement général, nous a raconté son expérience sportive sur la course mais aussi son engagement en faveur de la protection de l’environnement.

Enfin, cette lettre d’information nous offre aussi l’opportunité de revenir sur un engagement pris par EMDT à l’issue du débat public de 2015 : celui d’« anticiper la mise en place d’un Groupement d’Intérêt scientifique (GIS)». Pour honorer son engagement, EMDT a en effet organisé depuis le 27 avril dernier deux groupes de travail de « préfiguration du GIS » avec les acteurs du territoire impliqués afin de préparer la mise en place de cet outil crucial au suivi environnemental du projet. Une telle structure aurait notamment à sa charge le suivi des mesures d’évitement, de réduction et de compensation (ERC) prises par le maître d’ouvrage dans le cadre de son étude d’impact environnementale.

Je vous souhaite une très bonne lecture,

Christophe Leblanc

Directeur du développement local du parc éolien en mer de Dieppe – Le Tréport

Pin It on Pinterest

Share This