Editorial – Avril 2016

26/04/2016 | L'édito

Accueil » Editorial – Avril 2016

Photo présentant Jacques Roudier garant de la concertation du projet de Dieppe – Le Tréport

Le 7 avril dernier, la Commission nationale du débat public (CNDP) a nommé Jacques Roudier garant de la concertation du projet de Dieppe – Le Tréport. Cette nomination fait suite à la demande formulée par Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport (EMDT) dans sa décision faisant suite au débat public. Jacques Roudier est donc désormais chargé par la CNDP de « veiller à la mise en œuvre des modalités d’information et de participation du public sur le projet de parc éolien en mer de Dieppe Le Tréport jusqu’à l’enquête publique » : dans cette lettre d’information, Jacques Roudier nous présente son rôle et sa vision de la concertation.

C’est dans ce cadre qu’EMDT continuera de poursuivre son travail de fond avec les acteurs locaux sur les sujets prioritaires pour le territoire normand-picard : les opportunités pour l’emploi local, la pêche et le tourisme notamment. Ainsi, le 3 mai prochain est organisé à Dieppe un atelier de proximité sur le thème « le projet et le tourisme » auquel nous invitons les acteurs normands et picards travaillant en lien avec le tourisme à participer afin de recueillir leurs attentes et de mieux intégrer le projet dans l’identité touristique du littoral.

EMDT continue par ailleurs à mener l’ensemble des études nécessaires à une meilleure connaissance du milieu dans lequel s’insèrera le parc éolien. Parmi celles-ci, les études réalisées en collaboration avec les Comités des pêches pour évaluer quantitativement et qualitativement l’activité de pêche professionnelle sur la zone du parc ont apporté de nouveaux éléments relativisant les expressions entendues lors du débat public.

Les études techniques se poursuivent : en parcourant ce nouveau numéro de la lettre d’information, vous pourrez découvrir un reportage sur des études de sol menées en mars dernier à Sauchay avec l’entreprise normande FondOuest. Ces études permettront à EMDT de mieux anticiper le comportement du fond marin face à l’installation future des éoliennes.

D’autres études ont également permis à EMDT de proposer au Comité Régional des Pêches un nouveau schéma d’implantation des câbles et des éoliennes. Ce dernier favorise encore plus le maintien de la pêche au sein du parc, dont le principe a déjà été confirmé par ailleurs par la Préfecture Maritime Manche Mer du Nord lors d’un groupe de travail avec les acteurs maritimes, dont les représentants de la pêche, le 8 décembre dernier.

Deux thématiques supplémentaires vous sont également présentées dans cette lettre : côté « Environnement », l’intégration du parc éolien en mer de Dieppe Le Tréport au sein du Parc Naturel Marin des Estuaires picards et Mer d’Opale ; côté « Retombées locales », l’identification par EMDT des entreprises locales pouvant se positionner sur les marchés qu’elle sous-traite. Enfin, la parole est donnée à Sébastien Jumel, maire de Dieppe, et à Réseau Electricité de France, le maître d’ouvrage en charge du raccordement électrique du parc éolien.

Je vous souhaite une très bonne lecture,

Christophe Leblanc

Responsable Développement Local du projet de parc éolien en mer de Dieppe – Le Tréport

Crédits photo : EMDT

Pin It on Pinterest

Share This