FOCUS – La mobilisation du tissu industriel local

26/04/2016 | La filière industrielle

Accueil » FOCUS – La mobilisation du tissu industriel local

Photo illustrant le projet de la société Éoliennes en Mer Dieppe Le Tréport sur la mobilisation du tissu industriel local

Le développement du parc éolien en mer de Dieppe Le Tréport s’inscrit dans l’objectif de l’Etat de construire une filière industrielle française de l’éolien en mer, laquelle doit selon l’Etat globalement générer 10 000 emplois.

Pour contribuer à l’essor de cette filière, Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport (EMDT) s’est engagée à accompagner les entreprises régionales pour qu’elles soient en mesure de répondre aux appels d’offres qu’elle et son fournisseur d’éoliennes ont d’ores et déjà commencé à publier. A cet effet, elle collabore avec de nombreux acteurs locaux du développement économique (chambres du commerce et de l’industrie, clusters et bientôt probablement aussi avec la nouvelle Agence de Développement de Normandie…)

Le processus d’identification des entreprises locales

EMDT et son fournisseur d’éoliennes Adwen s’appuient notamment sur la plateforme CCI Business EMR afin d’identifier les entreprises locales intéressées par leurs activités.

  • Plus de 196 entreprises ont été identifiées à ce jour à l’échelle de l’ex-Haute-Normandie et de l’ex-Picardie.
  • 7 appels à manifestations d’intérêt ont été publiés via la plateforme CCI Business depuis 2014, dont 4 ont fait l’objet de candidatures d’entreprises locales (Assistance à maîtrise d’ouvrage Ingénierie, mât de mesure en mer, identification des sous-traitants de rang 2, tests de pieux à terre).

EMDT procèdera à l’automne/hiver 2016 à l’identification des entreprises régionales pouvant se positionner sur les activités « opérations et maintenance » du projet.

L’accompagnement du tissu industriel régional

Afin de permettre au tissu industriel local de connaître les exigences du groupement lors d’une réponse à un appel d’offres, notamment en matière de sécurité, EMDT organise des rencontres entre les entreprises régionales et ses acheteurs.

EMDT travaille également avec des acteurs de l’emploi, de la formation et de l’insertion du territoire (WindLab, le Lycée Anita Conti de Fécamp, CMQ3E, la DIRRECTE Normandie, Pôle Emploi,…) afin de faire connaître les métiers de la construction, de l’exploitation et de la maintenance du projet et de contribuer à la mise en place de formations adéquates pour les jeunes qui entreront sur le marché du travail une fois le parc éolien en mer mis en exploitation.

Les événements locaux Emploi/Formation auxquels EMDT et son fournisseur ont participé :

o      Forums pour l’emploi au Tréport (avril 2015) et à Dieppe (décembre 2015) ;

o      Forums des métiers à Rouen (mars 2015) ;

o      Route des énergies Normandie : en 2014, 2015 et 2016, présentation des métiers de l’éolien en mer devant des collégiens, lycéens, demandeurs d’emploi ;

o      Participation aux journées de formation du personnel éducatif (enseignants, conseillers orientation) par le rectorat de Rouen (mars 2016).

Les retombées économiques locales à ce jour

Le projet profite déjà à l’économie locale : depuis l’attribution de l’appel d’offres en 2014, des contrats ont été signés avec des entreprises locales basées en Seine Maritime et dans la Somme, dans les domaines suivants : campagnes techniques en mer, études environnementales, campagnes étude halieutique, sorties presse, prestations de communication, etc.

EMDT a par exemple travaillé avec STO Logistique (Le Tréport), TSM (Dieppe), Navire Innovation (Port en Bessin), ainsi que de nombreux établissements d’hôtellerie et de restauration.

 

Crédits photo : Heos Marine Nicolas Job

Pin It on Pinterest

Share This