Lancement du Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) Éolien en Mer

18/02/2020 | L'environnement, Le projet, Les actus et l'édito

Accueil » Lancement du Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) Éolien en Mer

Le 3 février 2020, avait lieu à Dieppe, le lancement du Groupement d’Intérêt Scientifique Eolien en Mer.
Inédite à l’échelle d’un parc éolien en mer en France, la création de ce GIS, qui est un engagement d’Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport, contribuera à renforcer les connaissances scientifiques du milieu marin en y associant les acteurs du territoire tout au long de la vie du parc.

L’objet de ce GIS, dont l’idée est née au cours du débat public qui s’est tenu en 2015, est de suivre les impacts du projet éolien en mer pour assurer la meilleure intégration possible à son environnement.
Outre le suivi des impacts et des mesures prises pour les limiter, un des objectifs du GIS est de contribuer à l’amélioration des connaissances scientifiques du milieu marin en Manche Orientale, et de diffuser ces connaissances au plus grand nombre. Les thèmes de recherche pourront porter sur l’écosystème marin, les ressources halieutiques, les mammifères marins, l’avifaune, l’acoustique, la qualité de l’eau, …

Lors de ce premier comité de pilotage, Léa Thiebaud, du Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA), a été élue Présidente du comité de pilotage du GIS. Serge Lebourg, de l’Espace Scientifique et Technique des Ressources Aquatiques et de la Navigation (ESTRAN), a été élu Vice-Président.

 

Le fonctionnement du GIS Eolien en Mer

Organe indépendant, le GIS est composé d’un comité de pilotage, d’un conseil scientifique et d’une coordinatrice, qui prennent leur décision de façon collégiale.
Le comité de pilotage délibèrera sur toute question relative à l’activité du GIS, mettra en place les études et décidera du budget alloué à celles-ci.
Le conseil scientifique, composé d’experts nationaux et internationaux, définira les orientations scientifiques.
Madame Emilie Praca chargée de la fonction de coordinatrice, assiste les Présidents du Comité de Pilotage et du Conseil Scientifique dans l’organisation et l’animation de ce GIS.

La composition du GIS 

Le GIS, organe indépendant, comptera parmi ses membres 6 universités, 6 établissements publics, 11 associations et 2 entreprises privées qui prendront leurs décisions collégialement. 5 services de l’Etat, 3 collectivités territoriales, 2 Instituts du CNRS et 2 organismes privés sont également invités à participer en tant qu’observateurs.

Le budget du GIS 

Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport s’engage à apporter huit millions d’euros pour la conduite des activités et travaux du GIS.

 

Le GIS a vocation à accompagner la vie du parc éolien en mer en amont de sa construction jusqu’à la fin de sa phase de démantèlement.

 

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaire

Identifiant unique de session, ne contient aucune données personnelles

PHPSESSID

Analyse de trafic

Ces cookies nous permettent d'analyser de façon anonyme le comportement de nos visiteurs afin de leur proposer l’expérience la mieux adaptée.

_ga,_gat_gtag_UA-71521549-2,_gid

RGPD

Ces cookies nous permettent de garder en mémoire la liste des cookies que vous avez autorisés et de vos consentements afin de ne pas vous les redemander à chaque visite.

gdprprivacy_bar,gdpr[allowed_cookies],gdpr[consent_types]

Pin It on Pinterest

Share This