Thibaud Grandsire, nouveau Responsable des relations locales du projet

26/11/2020 | Les actus et l'édito

Accueil » Thibaud Grandsire, nouveau Responsable des relations locales du projet

La Responsable des relations locales pour le parc éolien en mer de Dieppe Le Tréport depuis près de deux ans, Maud Harribey, a quitté ses fonctions début novembre. Nous avons souhaité vous présenter son remplaçant, Thibaud Grandsire, qui prend cette responsabilité après quatre années passées au sein de l’équipe locale du projet basée à Dieppe.

 

 

  • Le territoire du projet de parc éolien en mer entre Dieppe et le Tréport n’est pas une découverte pour toi, tu es seinomarin d’origine :

Oui, en effet je suis un pur produit de ce territoire. Je suis né à Rouen et ai grandi sur le littoral près de St Valéry en Caux.

Mon histoire fait que je ne me suis jamais trop éloigné de ce littoral, ou du moins jamais trop longtemps. Après mes études, j’ai commencé ma carrière dans une agence de communication institutionnelle à Rouen dans laquelle j’ai accompagné l’organisation de plusieurs débats publics. Cette expérience a révélé mon intérêt pour l’information des publics sur les enjeux d’aménagement du territoire et de développement durable. J’ai poursuivi ma carrière sur cette voie et ai par la suite accompagné différentes collectivités et entreprises principalement en Normandie.

J’ai un vrai attachement pour ce territoire. Aujourd’hui, j’habite un peu plus dans les terres, entre Dieppe et Rouen, ce qui ne m’empêche pas d’avoir le regard porté vers la mer.

 

  • Si ces fonctions sont nouvelles pour toi, tu fais déjà partie de l’équipe dieppoise depuis plus de quatre ans.

Voilà maintenant quatre ans que j’accompagne la communication locale du projet de parc éolien en mer de Dieppe Le Tréport. Aujourd’hui, l’opportunité m’est offerte de gravir une nouvelle marche au sein de ce projet pour succéder à Maud Harribey qui a accompli un travail très important ces dernières années. Si le projet a obtenu ses autorisations administratives en février 2019, il reste encore beaucoup de travail et je suis ravi de pouvoir conduire l’équipe locale sur ce chemin. Je souhaite avant tout poursuivre le travail qui a été initié sur le terrain et renforcer le dialogue avec les acteurs locaux pour continuer à faire de ce projet, un véritable projet de territoire s’inscrivant pleinement dans la transition énergétique.

 

  • Tu prends la responsabilité d’un équipe dieppoise composée de profils très différents…

Je sais que je peux compter sur l’implication et la motivation sans faille de cette équipe : Dorothée Collé, assistante de l’équipe depuis la création de cette équipe dieppoise en 2015 ; Julien Coulon, coordinateur de la concertation du projet qui a auparavant travaillé de nombreuses années à l’installation d’éoliennes terrestres sur les territoires normands et picards ; Emilie Praca, coordinatrice du  groupement d’Intérêt Scientifique Eolien en Mer créé en début d’année ; Matthieu Gavalda, en charge des relations avec la pêche professionnelle et les usagers de la mer ; Eric Bonté, notre attaché de presse depuis de nombreuses années.

L’heure est donc à la poursuite avec enthousiasme des efforts entrepris pour que ce projet, qui doit alimenter 850 000 personnes en électricité renouvelable, devienne une réalité.

Pin It on Pinterest

Share This