Campagne en mer au large de Dieppe Le Tréport

30/07/2020 | Les actus et l'édito

Accueil » Campagne en mer au large de Dieppe Le Tréport

La société Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport poursuit les études préalables à la construction du parc éolien en mer, en menant une nouvelle campagne à la suite de celles réalisées en 2018.

Une campagne d’études en mer, dite « géophysique » a démarré le 20 juillet pour une durée approximative d’un mois. Elle sera assortie d’une courte campagne d’échantillonnages de sédiments qui vise à améliorer la connaissance en matière de corrosion bactériologique.

La campagne d’étude géophysique

La campagne géophysique concernera une zone autour des futures fondations, de la sous-station électrique et le long du tracé des câbles, afin de couvrir l’ensemble du secteur susceptible d’être traversé par les navires d’installation. Cette campagne a pour objectif de mieux connaître la nature des fonds marins, de les cartographier grâce à des équipements tractés par un navire de 62 mètres.

 

                               Navire : Le Noordhoek Pathfinder

 

Cette campagne géophysique menée par un unique navire sera assortie d’une courte campagne de prélèvement sédimentaire, qui devrait durer une à deux journées. Elle consistera en la réalisation de cinq vibrocarottages et d’un prélèvement d’eau de mer (environ 500 litres). Les sédiments superficiels seront étudiés en laboratoire et fourniront ainsi des données utiles pour améliorer la connaissance sur la vitesse de corrosion des futures fondations. Aucun forage ne sera réalisé.

 

*Principe du vibrocarottage : un tube de faible diamètre s’enfonce sous l’effet de son propre poids grâce à des vibrations. Il pénètre dans le sol marin sur une profondeur de 3 m. La vibration dure 30 min.

 

 

Pin It on Pinterest

Share This