Quelles perspectives de développement pour les entreprises locales ?

23/02/2016 | La filière industrielle, Les actus et l'édito

Accueil » Quelles perspectives de développement pour les entreprises locales ?

Entretien avec Olivier Meslin Le Bail, directeur de la société STO Logistique.

Photo du bateau de la société STO Logistique

Olivier Meslin Le Bail, pouvez-vous nous présenter votre parcours et l’activité de votre société ?

Je suis un ancien pêcheur professionnel du Tréport : j’ai exercé pendant plus de 20 ans. En 2008, j’ai décidé de créer une société spécialisée dans le transport de personnel et de matériels pour l’éolien offshore. A l’époque, nous travaillions au service de bureaux d’études pour effectuer des prélèvements de sédiments. Nous effectuons aujourd’hui également des campagnes halieutiques, et nombre d’opérations très diverses : pose de bouées, récupération d’engins à la dérive. Nous pouvons également assurer la sécurité d’activités techniques en mer. La charge de travail est assez irrégulière car elle surgit en fonction du besoin et de la demande, mais nous sommes en mesure de réaliser des opérations très diverses.

Pourquoi vous être reconverti dans les activités maritimes ?

Je vois beaucoup de potentiel de développement dans le secteur des services de travaux maritimes en tout genre. Aujourd’hui, STO Logistique est un peu précurseur en la matière et cela reste difficile économiquement, mais il est nécessaire d’avoir une vision d’avenir. Il y a beaucoup de perspectives  de développement : la construction de navires en France, la création de nouvelles activités et d’emplois, la construction de toute une filière inédite en France. Tout ceci constitue un challenge, qui m’a conduit à cette mutation d’activité.

STO Logistique travaille ici mais également dans d’autres régions, à Noirmoutier par exemple. Il faut inscrire le projet de parc éolien en mer du Tréport dans le programme national de développement de la filière de l’éolien en mer.

Dans quels domaines avez-vous collaboré avec Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport ?

Nous avons réalisé une campagne de suivi avifaune de 12 mois avec le bureau d’étude Biotope. Nous avons également collaboré avec EMDT pour une prestation de gardiennage sur site lors de la campagne géotechnique sur la zone, afin de garantir un périmètre de sécurité. Dernièrement, nous avons aussi été amenés à récupérer une bouée métocéanique qui avait quitté son mouillage.

Quels sont les avantages, selon vous, à utiliser un navire local pour ce type d’activité ?

Tout dépend de ce que l’on entend par « local ». Moi, par local, j’entends français. On pourra compter d’ici quelques années sur un vrai tissu local d’entrepreneurs, de navires que l’on pourra facilement identifier et utiliser pour ce type de prestations. Or, les échanges avec les autorités administratives et portuaires, par exemple, sont beaucoup plus faciles avec un navire français. Il y a tout intérêt à favoriser des entrepreneurs locaux qui ont des habitudes et des contacts qui accroissent la qualité du service.

Quelles sont les perspectives de création d’activité et d’emplois dans ce secteur ?

Cette année, STO Logistique va créer deux emplois en CDI pour faire face à l’augmentation du volume de travail. Ceci étant dit, nous manquons de visibilité sur les besoins et campagnes à venir. Les futurs gros chantiers sont synonymes pour nous d’investissements importants (un troisième navire, deux nouveaux postes en CDI). Nous avons besoin de visibilité.

En dehors de l’éolien en mer, nous développons nos activités dans les domaines portuaires et de l’environnement. Nous avons d’ailleurs connu un surcroît d’activité important l’an dernier grâce au projet d’infrastructures portuaires de Calais.

En résumé, quelles sont vos attentes vis-à-vis du parc éolien en mer de Dieppe – Le Tréport ?

Une collaboration étroite pour en tirer des bénéfices mutuels : pour STO Logistique, l’opportunité de se développer, et pour EMDT, le recours à un prestataire qui offre des services très divers et de qualité.

 

Crédit photos : Copyright STO Logistique

Pin It on Pinterest

Share This